17-08-13

20-12-12: Le Parvis de Saint Gilles

Le Parvis de Saint Gilles.jpg

http://sofei-vandenaemet.skynetblogs.be/tag/parvis+de+saint+gilles

je t’ai choisi Parvis.jpg

http://www.bruxnbrol.com/arts/beaux-mots/parvis-de-saint-gilles.html

Kort na deze publicatie van 20.12.2012 inzake 'Le Parvis de Saint-Gilles' (Sint-Gillis Voorplein), werd er een terreurcampagne opgestart tegen de dochter en de 15- jarige kleindochter van Morkhoven-aktivist Marcel Vervloesem die de kinderpornozaak Zandvoor onthulde.
Daarbij werd er zelfs een aanslag gepleegd op Vervloesem's dochter.

De justitie van Turnhout die de kinderpornozaak Zandvoort dichtdekte, trad niet op tegen de terroriserende bendeleden die door het Herentalse gemeenteraadslid Victor V. die men gebruikte om de kinderpornozaak Zandvoort dicht te dekken, geleid werd.

Er werd geschreven naar Premier Di Rupo (PS, Parti Socialiste) die enkele keren door zijn diensten liet antwoorden. Di Rupo wist de regeringsprioriteit om de veiligheid van alle burgers te waarborgen, echter niet in daden om te zetten.

Ook justitieminister Turtelboom (Open VLD, liberalen) werd aangeschreven. Turtelboom liet echter weten dat 'het principe van de scheiding der machten haar niet toeliet om tussen te komen'.
Turtelboom die het veiligheidsplan van de regering mede onderschreef, benoemde uitgerekend de Turnhoutse procureur Jan Poels tot kabinetschef.

Minister van Binnenlandse Zaken Joëlle Milquet (cdH, christen-democraten) deelde mede dat zij de Herentalse burgemeester Jan Peeters (sp.a-kamerlid, Staatssecretaris en minister van de Veiligheid onder het vice-premierschap van Elio Di Rupo in de jaren '90) had gecontacteerd.
Maar ook dat haalde niets uit. Er werd zelfs een onderzoek opgestart naar de slachtoffers in deze zaak.

De Hoge Raad van de Justitie vond het niet nodig om te reageren in deze zaak terwijl zij destijds toegaf dat alle ontlastende stukken uit het strafdossier van Marcel Vervloesem bij de correctionele rechtbank van Turnhout, inderdaad verdwenen waren zodat hij zonder tegenspraak kon veroordeeld worden.

Het Comité P zei een onderzoek te zullen voeren, gezien Victor V. ook lid is van de lokale politieraad en zelfs tot voorzitter van de Herentalse Commissie voor Veiligheid en Politie werd benoemd. Victor V. die de terreurcampagne met schriftelijke doodsbedreigingen in gang zette en zelfs een politie-scanner aan de bende uitleende, zit nog altijd op zijn post. Het Comité P dat de werking van de politiediensten moet kontroleren, laat al bijna zes maanden niets meer van zich horen.

Omdat er van het begin af aan een misdadig opzet werd verondersteld, wilde de Werkgroep Morkhoven dat de politie van Sint-Gillis een proces-verbaal van de feiten zou opmaken.
Omdat er geen proces-verbaal werd opgemaakt, richtte de Werkgroep zich tot de voormalige Brusselse Minister-President Charles Picqué (PS) die tevens burgemeester is van Sint-Gillis.  Die liet weten dat men met een bepaalde dienst contact moest opnemen.

Tenslotte is het de Ombudsdienst Tele-Communicatie die de klachten van de Werkgroep onderzocht en daadwerkelijk aktie ondernam zodat de blogs na een viertal maanden door Belgacom-Skynet werden ontgrendeld.

De terreurcampagne bleef maar liefst zes maanden duren en de Werkgroep Morkhoven moest alles op alles zetten om te voorkomen dat haar skynetblogs, waaronder 'Brussel.Bruxelles.Brussels', die bij de start van de geörchestreerde terreurcampagne werden afgegrendeld, definitief gesloten werden en de webpagina's uit de zoekresultaten van Google verdwenen.

De Werkgroep Morkhoven gelooft dat de maandenlange terreurcampagne en de afgrendeling van de blogs bedoeld zijn geweest om de weerstand van de Werkgroep Morkhoven en haar medewerkers te breken.

25-06-13

Parvis de Saint Gilles - Sint-Gillis Voorplein (2)

Saint.Gilles.parvis.jpgcons.kippen.jpg

http://diversmorkhoven.wordpress.com/2013/06/25/luister-naar-wat-je-kip-te-vertellen-heeft/

Parvis de Saint Gilles - Sint-Gillis Voorplein (1)

Le.Parvis.de.Saint.Gilles.parvis.des.cons.jpg

22-06-13

Bonnes nouvelles pour la bande de cons à Saint-Gilles

Saint-Gilles.Le Parvis sera piétonnier.jpg

« Nous voulons en faire un lieu convivial, commercial mais aussi culturel »

---

Le Parvis de Saint-Gilles sera piétonnier dès jeudi

21 juin 2013

Le bourgmestre l’avait annoncé (Le Soir du 19 septembre) : le Parvis de Saint-Gilles sera piétonnier en 2013. Et ce sera chose faite dès jeudi prochain, nous révèle Charles Picqué (PS). 

« Fin octobre prochain, nous évaluerons le dispositif qui nécessitera peut-être quelques adaptations mais nous ne reviendrons pas en arrière », dit-il. Pas question non plus, comme ce fut un temps envisagé, de revoir la formule durant les mois d’hiver. C’est qu’à terme, le collège saint-gillois compte bien faire du Parvis un rendez-vous incontournable.

« Nous voulons en faire un lieu convivial, commercial mais aussi culturel ». C’est que le quartier ne manque pas d’atouts, notamment en termes architecturaux, de l’Aegidium (en cours de rénovation) à la Maison du Peuple en passant par le futur Centre contemporain d’art nouveau ou la Maison Horta toute proche. « Les pièces du puzzle se mettent en place », poursuit Charles Picqué.

Avec, comme premier jalon, donc, la priorité aux piétons. Dès jeudi prochain, les exploitants auront l’occasion d’étendre leurs terrasses. Seule l’allée centrale devra rester disponible pour l’accès des services de secours. Tant du côté de la rue de Moscou que de la chaussée de Waterloo, des dispositifs seront installés pour empêcher l’automobile de passer. Exit, les 47 emplacements de parking actuels.

Des zones de livraisons sont prévues des deux côtés du Parvis, les lundis et jeudis matins, jours sans marché. « Des consignes ont été données pour que ces zones soient régulièrement libérées. Si ce n’est pas le cas nous étudierons la possibilité d’instaurer un accès via badge. En tout cas, il s’agit d’une contrainte mineure pour les commerçants par rapport aux avantages d’extension ».

Un architecte a par ailleurs été sollicité pour repenser le piétonnier en termes de matériaux, d’éclairage public ou encore de mobilier urbain pour une mue globale prévue en 2015. Autre sujet d’étude sur le feu, l’actuel réceptacle à voitures de la place Janson. Des négociations sont actuellement en cours avec un privé afin d’y créer un parking souterrain. Ce qui ne coûterait rien à la commune, celle-ci mettant son sous-sol à la disposition du futur gestionnaire, indique Charles Picqué, qui n’exclut pas d’ouvrir le partenariat à la future Agence régionale de stationnement.

Le Parvis aura son propre concierge

Une autre promesse électorale faite par le PS lors des dernières communales est en passe de voir le jour : les conciergeries. Le PS local avait ainsi programmé l’arrivée de 9 concierges chargés, dans les quartiers, de représenter la force publique auprès des habitants et de coordonner les équipes de prévention, de propreté, mais aussi celle chargée de menus travaux de réparation sur l’espace public. La première conciergerie verra ainsi le jour au Parvis de Saint-Gilles au mois d’octobre prochain.

http://www.lesoir.be/266861/article/actualite/regions/bruxelles/2013-06-21/parvis-saint-gilles-sera-pietonnier-des-jeudi

09-05-13

Saint-Gilles: Brasserie de l'Union, un café sans arrogance

Saint.gilles.Brasserie De L'Union.1.jpgBrasserie.de.lunion.Saint Gilles .jpg

Commentaires - Comments - Reacties

1) Pas mal, si je compare mon expérience à la réputation du lieu...
La Brasserie de l'Union, c'est l'institution du parvis...un café/brasserie populaire où il fait bon vivre, et où l'on mange de bons petits plats faciles et pas chers. Apparemment, la réputation de la lasagne a clairement dépassé les murs de ce haut lieu des Saint-Gillois. Pour moi, rien à faire, quand il y a un bolo à la carte, c'est la dessus que je me dirige !

Et bien le bolo de l'Union, il casse pas vraiment la baraque. Bonne taille et bonne cuisson des Spaghettis, fromage en abondance, mais c'est la sauce qui manquait de goût...du coup on rajoute du tabasco pour relever le tout..dommage ! La lasagne en face de moi avait un look un peu "écrasée" mais l'assiette vide 5min plus tard me fait dire qu'elle devait être à la hauteur des "on dit".

Ambiance bon enfant, service sympa...je reviendrais clairement ici pour boire l'une ou l'autre spéciale en terrasse, sur le parvis...c'est clairement l'esprit qui règne ici !

==

2) Clairement un des endroits populaires du Parvis...

J'avais du y passer il y a quelques annees, je pense meme y avoir mange une lasagne. J'ai redecouvert plus recemment un samedi soir d'hiver,...

Forcemment, c'etait rempli, on s'est retrouve assis sur une table pourrie pas loin des toilettes! Et je m'interroge toujours sur ce qui fait la reputation de cet etablissement...
...d'habitude j'aime le vieux, l'authentique mais ici, la magie n'a pas opere!

L'experience est sans doutes completement differente sur la terrasse au beaux jours! Pour rester positif, la carte de biere avait quelques options interessantes!

==

3) Leur réputation n'a plus lieu d'être.
Les serveurs sont peu serviables. Limite ils râlent quand on commande. Pour payer l'addition, si vous y aller avec une bande de pote, pas question de payer séparément. Trop compliqué pour les serveurs de faire payer la table individuellement.
On peut y passer un bon moment, en effet, mais les serveurs ne sont pas la pour vous faire plaisir.  
Le service est lent. Le lieu est sale.  Mieux vaut aller boire une bière ou manger juste à coté.
Je boycotte!

==

4) Bon à savoir : le hamburger menthe/romarin (au-dessus ou en-dessous du hamburger Union sur la carte) m'est arrivé sous la forme d'une viande (succulente certes) mais servie sur une seule tranche de gros pain artisanal et non point entre deux tranches de pain comme le souhaite l'usage. Sinon, les dimanches de marché mieux vaut ne pas en faire un endroit de conversation intime : il faut parler fort pour se faire entendre de ses compagnons de tablée.

==

5) Petite brasserie tout à fait banale, mais qui fait plaisir de temps à autre. On y vient davantage pour profiter de l'ambiance du parvis que pour le bar lui-même; quoi qu'à côté de la Maison du Peuple, on est bien content d'être là...C'est un petit peu la guerre des genres: les trendy fashion iront à la Maison du Peuple, tandis que les bobos iront à l'Union se mêler à la populace, en plus c'est moins cher. C'est ça Saint Gilles, faire semblant d'être pauvre et fuir les autres riches.

==

6) Aaaah l'Union ! Le genre de café où l'on boit volontiers des bières (pas chères) entre amis, tout en discutant et en refaisant le monde. L'ambiance est très détendue, les gens sont ouverts et la plupart se connaissent. Le cadre est certes un peu vieillot mais c'est aussi ce qui fait le charme du lieu.

Et si la réputation du café n'est plus à faire, côté brasserie c'est pas toujours ça. C'est vrai que c'est pas cher. Inutile donc de s'attendre à de la grande gastronomie. L'Union propose en effet un menu est plutôt basique : croques, soupes, spaghettis bolo ou burgers... C'est pas ce qu'on fait de mieux dans le coin mais après quelques bières, quand on a faim, y a pas à dire, ça tombe toujours à point !

==

7) Présenté souvent comme le "pendant" de la Brasserie Verschueren, je persiste à croire qu'il n'en est rien... Sans doute une partie de la clientèle fait-elle les allers-retours entre les deux, mais à mon avis c'est à peu près tout.
La décoration témoigne d'un passé très local de type "café Bruxellois". Elle s'est malheureusement déglinguée au fil du temps et a perdu toute son authenticité malgré quelques tentatives avortées mais ferait le charme de l'endroit d'après certains ... Pas ma tasse de thé.
On y mange le midi et le soir des plats sans relief cuisinés sur place, à un prix modique. Nombreuses bières spéciales ... "ambiance" assurée certains soirs !

La terrasse, en été, m'a fait un jour penser à un tableau de Bonnard...  après quelques bières. Pourrait être agréable en été lors du marché dominical s'il fait beau...

==

8) A part l'emplacement et la réputation, lieu devenu un peu sale, cuisine déplorable.
Mais terrasse sympa..

==

9) Ce café brasserie est parfait pour tout type d'occasion : prendre un verre entre amis, un verre tout seul, lire son journal avec un café le matin, lire son journal avec une bière l'après-midi.
C'est entre 10h et 16h que les rayons de soleil viennent se poser sur la terrasse...

C'est aussi un bon endroit pour déjeuner ou diner, mais je ne pense vraiment pas que tous les plats soient de bonne qualité... Voire pas du tout. Une fois j'ai pris des spaguettis qui étaient franchement dur, et ils mettent toujours un tas de fromage, sans demander notre avis. Les lasagnes sont plutôt bonnes, mais pour le reste, je pense que ça ne vaut pas le coup de manger là-bas.

==

10) Selon moi, si vous cherchez un petit troquet traditionnel du côté de Saint Gilles, un endroit chaleureux et confortable où s'installer pour le café du matin, ou encore la bière de fin d'après midi, il y a deux endroits qui se distinguent : Le Verschueren et L'Union. Pour le Verschueren, je vous renvoi aux avis déjà publié.

L'Union me semble être le frère jumeau du Verschueren, même type de clientèle, même genre d'ambiance, là aussi des tas de journaux à disposition, dont des journaux étrangers, pratique pour les non belge.

Nourriture à base de croque, soupes, trucs de troquets...je dirais que quand l'un de ces deux bars est complet, eh bien vous pouvez aller vous installer dans l'autre.

==

11) L'Union is natuurlijk the place to be. Eén van de vele pareltjes op de Parvis, maar misschien het meest authentieke.
Ik schreef er vandaag 12/6 een stukje over op mijn blog :
hetrijkderzinnekes.blogspot.com

==

12) Vandaag er opnieuw een koffie gaan drinken na het bijgelegd te hebben met de barman waarmee ik het gisteren even aan de stok kreeg.
Doordat er weinig volk in het café was, smaakte de koffie extra goed.
Zoals gewoonlijk was het weer markt op het plein, wat voor de nodige ambiance zorgde.
Een positief punt aan het café is dat er zowel nederlandstalige als franstalige kranten zijn weer te vinden (De Morgen, De Standaard, Le Soir, La Libre Belgique,). Ik maak van mijn bezoek gebruik om die kranten snel door te nemen. Zowel de interessante artikels als de gebruikelijke onzin die erin verkocht wordt, interesseren mij.

http://www.cityplug.be/fr/Bruxelles/LULEK6YS_Sortie_Brasserie-de-l-Union.html#reviews

================

Parvis de Saint-Gilles 55
Sint-Gillisvoorplein 55
1060 Saint-Gilles
Quartier: Saint-Gilles
02 538 15 79

Horaires: lun.-dim. 8:00 - 1:00
Adapté aux enfants: Oui
Cartes de crédit acceptées: Non
Parking: Rue
Tenue vestimentaire: Décontracté
Adapté aux groupes: Oui
Ordre de prix: €
Réservations possibles: Oui
Livraison: Non
À emporter: Non
Service de restauration: Oui
Terrasse: Oui
Wi-Fi: gratuit(e)
Adapté: Donnée non disponible
Alcool: Bar complet
Bruit: Moyen
Ambiance: Donnée non disponible
Télévision: Oui
Traiteur: Non

Brasserie de l'union
http://www.brusselnieuws.be/eten-drinken/brasserie-de-l-union

Map:
https://maps.google.be/maps?ie=UTF8&cid=13525876293954098831&q=Brasserie+De+L%27Union&iwloc=A&gl=BE&hl=en

20-12-12

Le Parvis de Saint Gilles

Le Parvis de Saint Gilles.jpg

http://sofei-vandenaemet.skynetblogs.be/tag/parvis+de+saint+gilles

je t’ai choisi Parvis.jpg

http://www.bruxnbrol.com/arts/beaux-mots/parvis-de-saint-gilles.html