07-07-13

Gemeente Sint-Gillis: Inrichting van terrassen

Sint.Gillis.Le.Dillens.jpg

Café Le Dillens op het Dillensplein te Sint-Gillis is ongetwijfeld een aanwinst maar het probleem is dat de eigenaar geen rekening houdt met de buurtbewoners (lawaaioverlast tot na 22 uur 's avonds) en het terras niet voldoet aan de wettelijke regels waardoor er op het Dillensplein voortdurend een soort 'gezellige drukte' zoals op het Voorplein van Sint-Gillis heerst.

De karakteristieke sfeer van het plein is daardoor helemaal veranderd.

Het terras van Le Dillens beslaat bijna 1/4 van het plein en bevindt zich ook op het voetpad van het daarnaast gelegen internetcafé. De zitbanken aan die zijde van het plein zijn ontoegankelijk geworden.

Er werd reeds een schriftelijke klacht ingediend bij het gemeentebestuur van Sint-Gillis maar het is niet gezegd dat het gemeentebestuur zal optreden. De bezoekers van het Dillens-terras komen voor een groot gedeelte van de terrassen van de 'socialistische cafés' van het Voorplein van Sint-Gillis. Daaronder bevinden zich ook een aantal PS-raadsleden terwijl Sint-Gillis reeds jarenlang door de PS wordt bestuurd.

----

Gemeente Sint-Gillis: terrassen en privatieve bezetting van de openbare ruimte in de Louiza wijk

Inrichting van terrassen:

Een terras is samengesteld uit tafels, zetels en eventueel aangevuld door ander inrichtingen,in overeenstemming met de volgende regels:

a. Zonder afwijking van hierboven vermelde regel betreffende een vrijweg van min. 1.50
m, is de aanlegbreedte van de terrassen in de openbare ruimte beperkt tot:
max. 3m van de gevelsrij met uitzondering van de Dejonckerlaan waar de inrichting
van de terrassen de voetgangersweg langs de gevels moet vrijwaren;
o de breedte van de voorgevel van de betreffende handelsfirma;
o zodat een doorgang van min 1 m breed, vrij van obstakels vrijwaard is voor elke
ingang;

b. Geen enkel meubilaironderdeel (parasol, stalling, plantenpot, plantengroei, enz.) mag tot
deze aanlegbreedte uitlopen, zelfs niet overhangen;

c. Enkel de “open” terrassen mogen toegelaten worden, een terras of deel van een terras
dat gedeeltelijk of totaal gesloten wordt door een tent, zelfs dagelijkse gedemonteerd, is
verboden.

d. De aanleg van een of andere bekleding op het bestaande plaveisel is verboden

e. Geen enkele publiciteit op het terrasmeubilair, beschreven in artikel 6, is toegelaten

http://www.stgilles.irisnet.be/public/uploaded/Reglements/reglement_terrasses_quartier_louise_nl.pdf

Foto: Le Dillens op het Dillensplein te Sint-Gillis

http://brusselbruxellesbrussels.skynetblogs.be/archive/2013/07/05/le-dillens-open-brief-aan-burgemeester-sint-gillis.html

06-07-13

Brussels: As dust alights – Photobook Himalaya

Image

Image

Image

PHOTOBOOK AS DUST ALIGHTS

Part one of a multiple artist's book from the Himalayas, made by Vincent Delbrouck

TIPI bookshop :
186, Rue Hôtel des Monnaies, 1060 Saint-Gilles, Région de Bruxelles-Capitale, Belgium
Munthofstraat 186, 1060 Sint-Gillis, Brussel, Belgium
Téléphone: 0478 95 68 41
Adresse électronique: tipi.bookshop@gmail.com

'The Tipi Bookshop, will be more than just a Shop where you will find Books. My aim, my journey, by creating this project, is to open a space devoted to self-published photography books, small publishers, last but foremost a space where everyone can sit and learn from each other's journey.' (V.D.)

http://www.vincentdelbrouck.be/spip.php?article12
http://es.ulule.com/as-dust-alights/
https://www.facebook.com/TipiBookshop/page_map
https://www.facebook.com/TipiBookshop

http://www.maxpinckers.be/books/the-fourth-wall-book/
http://www.foundfootage.be/

01-07-13

Brussel/Bruxelles/Brussel: 'Le Dillens' opent haar deuren

Image

Le Dillens

Café Le Dillens opende een paar dagen geleden onder een overweldigende belangstelling haar deuren.

Het resultaat van de wekenlange werkzaamheden mag gezien worden.
De oude gevel die jarenlang achter houten panelen was verstopt, werd opnieuw te voorschijn getoverd. De ramen en deuren van het oude 'volkscafé' Le Dillens werden vervangen zodat het licht opnieuw naar binnen stroomt; Het onaantrekkelijke valse plafond werd verwijderd; De muren werden zichtbaar gemaakt; De vloer werd op een bijna archeologisch wijze schoongeschraapt waardoor er een gloedvol blauw tegelwerk verscheen; Bar, spiegelwerk en tapkranen bleven behouden maar werden opgefrist door middel van een moderne design en er werd een kleine nieuwe keuken geinstalleerd.

Le Dillens heeft ook een terras geinstalleerd dat echter bijna 1/4 van het Dillensplein in beslag neemt zonder dat daar waarschijnlijk een toelating voor bestaat.  Zelfs de publieke zitbanken waarop toevallige voorbijgangers en minder financieel begoede burgers verpozing zoeken, werden onbereikbaar.  Er is geen doorgang voor de voetgangers.

Het rustieke en volkse karakter van het Dillensplein dreigt daardoor ernstig aangetast te worden.

Naast Le Dillens bevindt zich een druk bezocht internetcafé waar, bij wijze van spreken, heel de wereld te zien en te horen is.

Aan de andere kant van het pleintje bevindt zich sinds kort het café-restaurantje  "Oma".  Het terrasje van Oma is aangepast aan de omgeving en er werd rekening gehouden met het Stedenbouwkundig reglement van de Gemeente Sint-Gillis.

De burelen van het Brusselse Huis van de Justitie bevinden zich sinds enkele jaren in een modern gebouw aan de overkant van het plein.

Er zijn ook enkele nachtwinkeltjes die door Indiërs worden uitgebaat.

Geschiedenis Dillensplein

sint.gillis.Dillensplein

Het Dillensplein werd genoemd ter ere van Julien Dillens, een beeldhouwer die in 1849 in Antwerpen geboren werd en in 1904 in Sint-Gillis overleed.

Julien Dillens is de auteur van verscheidene prestigieuze sculpturen in de hoofdstad, zoals De Waterdraagster  (La Porteuse d'eau) op het pleintje van de Bareel van Sint-Gillis (La barrière de Saint-Gilles).
Hij leidde tesamen met de architect Albert Dumont, de werken aan het gemeentehuis van Sint-Gillis.  Zij hadden ook de artistieke leiding over de binneninrichting van het gemeentehuis en Dillens maakte hiervoor verschillende standbeelden.
Dillens werkte regelmatig met de Franse beeldhouwer Auguste Rodin, die tevens werkzaam was in Sint-Gilles.

Geschiedenis Julien Dillensplein:
http://www.irismonument.be/nl.Sint-Gillis.Julien_Dillensp...

Beeldhouwer Julien Dillens precies 100 jaar dood:
http://www.brusselnieuws.be/artikel/beeldhouwer-julien-di...

Gemeentehuis van Sint-Gillis:
http://www.irismonument.be/nl.1060.Maurice_Van_Meenenplei...

De Bareel - de waterdraagster:
http://www.standbeelden.be/standbeeld/365

Auguste Rodin:
http://nl.wikipedia.org/wiki/Auguste_Rodin

Gemeente Sint-Gillis - Stedenbouwkundig reglement - Terrassen en privatieve bezetting van de openbare ruimte in de Louiza wijk:
http://www.stgilles.irisnet.be/public/uploaded/Reglements...

Place Julien Dillens:
http://www.irismonument.be/fr.Saint-Gilles.Place_Julien_D... 

25-06-13

Parvis de Saint Gilles - Sint-Gillis Voorplein (2)

Saint.Gilles.parvis.jpgcons.kippen.jpg

http://diversmorkhoven.wordpress.com/2013/06/25/luister-naar-wat-je-kip-te-vertellen-heeft/

Parvis de Saint Gilles - Sint-Gillis Voorplein (1)

Le.Parvis.de.Saint.Gilles.parvis.des.cons.jpg

29-05-13

Saint-Gilles - La Barrière

Saint-Gilles.Barrière.JPG

La Barrière de Saint-Gilles (Bareel van Sint-Gillis en néerlandais) est un important rond-point de Bruxelles, situé au cœur de la commune de Saint-Gilles, au croisement de la chaussée de Waterloo, de la chaussée d'Alsemberg, de l'avenue du Parc, de la rue Théodore Verhaegen, de la rue de l'Hôtel des Monnaies et de la rue Paul Dejaer. C'est un important nœud routier, tant pour les voitures que pour les trams et les bus.

L'appellation Barrière fait référence à un péage à barrière qui y était situé au XVIIe siècle.

Ce site était autrefois dénommé Wintmolenberch (la montagne au moulin à vent), par référence aux trois moulins à vent qui s'y dressaient aux 16e et 17e siècles. Ils furent détruits vers 1672 en vue de la construction du fort de Monterey, qui effleurait la place actuelle par l'Ouest.

À partir de 1871, le terminus des omnibus à chevaux de la Bourse se trouvait à la Barrière.

Depuis le 10 avril 1900 la Porteuse d'eau de Julien Dillens occupe le centre du rond-point.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Barri%C3%A8re_de_Saint-Gilles

14-05-13

Charles Picqué quitte le gouvernement bruxellois...

Saint.gilles.Picqué.JPG

Charles Picqué (Parti socialiste) quitte le gouvernement bruxellois mais continuera à rester actif en politique puisqu’il reprendra ses fonctions de bourgmestre de Saint-Gilles et de député au Parlement bruxellois.

---

Qui suis-je?

Je suis né à Etterbeek le 1er novembre 1948. “Belette courtoise” pour les scouts, je suis délégué de classe au collège Saint-Michel, puis Président des étudiants de la faculté de Sciences économiques à l’UCL. La politique est donc une passion  depuis l’adolescence.

Ma carrière politique en tant que telle débute à Saint-Gilles. J’y exerce la fonction d’Echevin de l’urbanisme  de 1982 à 1985 avant d’être élu Bourgmestre. Je suis Conseiller provincial (1985-1987), puis Député PS de Bruxelles (1988-1991) avant  de devenir Ministre des Affaires sociales et de la Santé de la Communauté française (1988-1989). De 1989 à1995 j’exerce les fonctions de Ministre de la culture de la Communauté française.

J’ai dirigé la Région de Bruxelles-Capitale en tant que Ministre-Président pendant dix ans (1989-1999).

En 1999, j’entre  au Gouvernement fédéral comme Commissaire du Gouvernement chargé de la Politique des Grandes Villes (1999-2000). De 2000 à 2003, j’occupe le poste de Ministre fédéral de l’économie et de la recherche scientifique, chargé de la Politique des grandes Villes.

En  2004, j’entame une nouvelle législature régionale comme Ministre-Président et je suis nommé Ministre d’Etat.

Je suis réélu bourgmestre de Saint-Gilles en 2006 et 2012.

En juin 2009, je suis à nouveau Ministre-Président du Gouvernement bruxellois.

Le 7 mai 2013, je cède ma place de Ministre-Président à Rudi Vervoort. Actuellement, je suis Bourgmestre de Saint-Gilles et Député au Parlement bruxellois.

Quelques mots de moi sur moi (en toute modestie).

Je m’emploie à rester lucide sur moi-même et à me convaincre qu’on peut faire progresser la société à une époque où menace la morosité. Et puis garder et cultiver en moi la curiosité amusée de l’enfant sans se prendre la tête.

Mes citations favorites : «Choisir d’entrer dans la mer par les petits ruisseaux» de St Thomas d’Aquin; «On n’est jamais aussi vainqueur ni aussi vaincu qu’on se l’imagine» de Charles de Montalembert et «Deux excès. Exclure la raison, n’admettre que la raison» de Blaise Pascal.

http://charlespicque.info/web/?page_id=22

http://www.pourbruxellesavecvous.be/

http://charlespicque.info/web/?page_id=2

Bruxelles: Lassaad, école de théâtre et de la liberté

Brussel.lassaad.Lassaâd Saïdi and his wife Sylvie Saïdi.Richir.jpg

Saïdi Lassaâd 

Né en octobre 1951, il pratique le théâtre dès son plus jeune âge, d'abord à l'école, au lycée, puis dans différentes troupes et enfin au théâtre universitaire. Un parcours où il obtient plusieurs prix et récompenses qui l'encourage à faire de sa passion son métier.

Il entreprend alors ses études supérieures de théâtre au conservatoire de Tunis et termine sa formation avec le 1er prix en main ainsi qu'une bourse d'état pour parfaire sa formation, où il le souhaite. Il choisit Paris et l'école J. Lecoq qui lui apportera lui semble-t'il à l'époque, le juste complément à sa formation classique. Il y découvre beaucoup plus que cela. Ce type de formation dépasse ses espérances et le conduit à découvrir une manière plus juste pour arriver à faire du théâtre un métier en étant convaincu et convainquant sur scène. C'est une toute nouvelle vision qui s'ouvre vers une pédagogie spécifique qui lui offre une manière différente d'aborder le théâtre et qui provoque, alimente, développe en lui encore davantage l'envie de faire ce métier et de plus que jamais le défendre. Comme mentionné dans l'alinéa «Lassaâd et J.Lecoq», après deux années de formation à l'école J.Lecoq, il suit la 3 ème année pédagogique en assistant J.Lecoq et devient en 1977, le plus jeune professeur de l'équipe pour en devenir à son tour, quelques années plus tard, le plus ancien. Pendant ces dix ans d'étroite collaboration avec J.Lecoq, il participe à la mise en pédagogie de plusieurs styles de théâtre et est le seul, jusqu'à ce jour a avoir enseigné à l'école dans tous les secteurs et disciplines.

- En mouvement : acrobatie, analyse de mouvement, préparation du corps, relation du corps/espace. 

- En improvisation en 1ère et 2ème année : du jeu psychologique aux styles de théâtre : tragédie, bouffons, clown, masques… 

En 1977, il est aussi pionnier de LEM (laboratoire d'étude de Mouvement) au sein de l'école Lecoq; un département scénographique s'adressant aux personnes ayant une expérience plastique. Il y enseigne l'étude du mouvement : dynamique de la marche, des couleurs et des passions, le corps et l'espace, l'architecture portable… Mais Lassaâd Saïdi est un indépendant dans l'âme et son besoin de créer dans son propre espace s'impose. Besoin de liberté, besoin d'élargissement. C'est tout naturellement qu'il laisse celui qui a été dans un premier temps, son professeur et maître et ensuite son collaborateur et ami J.Lecoq pour devenir à son tour, un maître de formation à part entière en fondant sa propre école. Lecoq existe à Paris ; il y aura donc LASSAAD à Bruxelles. L'école LASSAAD sera inaugurée officiellement en 1985 à Bruxelles avec le soutien de J.Lecoq et en sa présence. Depuis 1975, il dirige des colloques, séminaires, mises en scène et stages de formation à travers l'Europe sur différents thèmes de théâtre.

Photo: Lassaâd Saïdi et sa femme Sylvie Saïdi/Richir.

===

Ecole Lassaad, École internationale de théâtre (Fondée en 1983) 

École de théâtre de renommée internationale, créée par Lassaâd Saïdi à Bruxelles, après 10 ans de collaboration pédagogique avec Jacques Lecoq - Paris.

Elle propose un enseignement théâtral basé sur le mouvement, l'art de la maîtrise du corps et du jeu. 

Une formation intensive de 2 ans offrant un parcours allant du Masque Neutre au jeu à travers tous les styles : Pantomime, Bandes dessinées, Cinéma muet, Mélodrame, Mélomime, Conteur, Tragédie, Commedia dell'Arte, Bouffons, Clowns, Masques expressifs et larvaires... 

Elle est destinée aux comédiens, metteurs en scène, dramaturges, pédagogues, scénographes...

143 rue Jourdan - 1060 Bruxelles - Belgique - Tél : +32 (0)2 538 80 07 - mail: ecole@lassaad.com http://www.lassaad.com/ecole/ 

09-05-13

Saint-Gilles: Brasserie de l'Union, un café sans arrogance

Saint.gilles.Brasserie De L'Union.1.jpgBrasserie.de.lunion.Saint Gilles .jpg

Commentaires - Comments - Reacties

1) Pas mal, si je compare mon expérience à la réputation du lieu...
La Brasserie de l'Union, c'est l'institution du parvis...un café/brasserie populaire où il fait bon vivre, et où l'on mange de bons petits plats faciles et pas chers. Apparemment, la réputation de la lasagne a clairement dépassé les murs de ce haut lieu des Saint-Gillois. Pour moi, rien à faire, quand il y a un bolo à la carte, c'est la dessus que je me dirige !

Et bien le bolo de l'Union, il casse pas vraiment la baraque. Bonne taille et bonne cuisson des Spaghettis, fromage en abondance, mais c'est la sauce qui manquait de goût...du coup on rajoute du tabasco pour relever le tout..dommage ! La lasagne en face de moi avait un look un peu "écrasée" mais l'assiette vide 5min plus tard me fait dire qu'elle devait être à la hauteur des "on dit".

Ambiance bon enfant, service sympa...je reviendrais clairement ici pour boire l'une ou l'autre spéciale en terrasse, sur le parvis...c'est clairement l'esprit qui règne ici !

==

2) Clairement un des endroits populaires du Parvis...

J'avais du y passer il y a quelques annees, je pense meme y avoir mange une lasagne. J'ai redecouvert plus recemment un samedi soir d'hiver,...

Forcemment, c'etait rempli, on s'est retrouve assis sur une table pourrie pas loin des toilettes! Et je m'interroge toujours sur ce qui fait la reputation de cet etablissement...
...d'habitude j'aime le vieux, l'authentique mais ici, la magie n'a pas opere!

L'experience est sans doutes completement differente sur la terrasse au beaux jours! Pour rester positif, la carte de biere avait quelques options interessantes!

==

3) Leur réputation n'a plus lieu d'être.
Les serveurs sont peu serviables. Limite ils râlent quand on commande. Pour payer l'addition, si vous y aller avec une bande de pote, pas question de payer séparément. Trop compliqué pour les serveurs de faire payer la table individuellement.
On peut y passer un bon moment, en effet, mais les serveurs ne sont pas la pour vous faire plaisir.  
Le service est lent. Le lieu est sale.  Mieux vaut aller boire une bière ou manger juste à coté.
Je boycotte!

==

4) Bon à savoir : le hamburger menthe/romarin (au-dessus ou en-dessous du hamburger Union sur la carte) m'est arrivé sous la forme d'une viande (succulente certes) mais servie sur une seule tranche de gros pain artisanal et non point entre deux tranches de pain comme le souhaite l'usage. Sinon, les dimanches de marché mieux vaut ne pas en faire un endroit de conversation intime : il faut parler fort pour se faire entendre de ses compagnons de tablée.

==

5) Petite brasserie tout à fait banale, mais qui fait plaisir de temps à autre. On y vient davantage pour profiter de l'ambiance du parvis que pour le bar lui-même; quoi qu'à côté de la Maison du Peuple, on est bien content d'être là...C'est un petit peu la guerre des genres: les trendy fashion iront à la Maison du Peuple, tandis que les bobos iront à l'Union se mêler à la populace, en plus c'est moins cher. C'est ça Saint Gilles, faire semblant d'être pauvre et fuir les autres riches.

==

6) Aaaah l'Union ! Le genre de café où l'on boit volontiers des bières (pas chères) entre amis, tout en discutant et en refaisant le monde. L'ambiance est très détendue, les gens sont ouverts et la plupart se connaissent. Le cadre est certes un peu vieillot mais c'est aussi ce qui fait le charme du lieu.

Et si la réputation du café n'est plus à faire, côté brasserie c'est pas toujours ça. C'est vrai que c'est pas cher. Inutile donc de s'attendre à de la grande gastronomie. L'Union propose en effet un menu est plutôt basique : croques, soupes, spaghettis bolo ou burgers... C'est pas ce qu'on fait de mieux dans le coin mais après quelques bières, quand on a faim, y a pas à dire, ça tombe toujours à point !

==

7) Présenté souvent comme le "pendant" de la Brasserie Verschueren, je persiste à croire qu'il n'en est rien... Sans doute une partie de la clientèle fait-elle les allers-retours entre les deux, mais à mon avis c'est à peu près tout.
La décoration témoigne d'un passé très local de type "café Bruxellois". Elle s'est malheureusement déglinguée au fil du temps et a perdu toute son authenticité malgré quelques tentatives avortées mais ferait le charme de l'endroit d'après certains ... Pas ma tasse de thé.
On y mange le midi et le soir des plats sans relief cuisinés sur place, à un prix modique. Nombreuses bières spéciales ... "ambiance" assurée certains soirs !

La terrasse, en été, m'a fait un jour penser à un tableau de Bonnard...  après quelques bières. Pourrait être agréable en été lors du marché dominical s'il fait beau...

==

8) A part l'emplacement et la réputation, lieu devenu un peu sale, cuisine déplorable.
Mais terrasse sympa..

==

9) Ce café brasserie est parfait pour tout type d'occasion : prendre un verre entre amis, un verre tout seul, lire son journal avec un café le matin, lire son journal avec une bière l'après-midi.
C'est entre 10h et 16h que les rayons de soleil viennent se poser sur la terrasse...

C'est aussi un bon endroit pour déjeuner ou diner, mais je ne pense vraiment pas que tous les plats soient de bonne qualité... Voire pas du tout. Une fois j'ai pris des spaguettis qui étaient franchement dur, et ils mettent toujours un tas de fromage, sans demander notre avis. Les lasagnes sont plutôt bonnes, mais pour le reste, je pense que ça ne vaut pas le coup de manger là-bas.

==

10) Selon moi, si vous cherchez un petit troquet traditionnel du côté de Saint Gilles, un endroit chaleureux et confortable où s'installer pour le café du matin, ou encore la bière de fin d'après midi, il y a deux endroits qui se distinguent : Le Verschueren et L'Union. Pour le Verschueren, je vous renvoi aux avis déjà publié.

L'Union me semble être le frère jumeau du Verschueren, même type de clientèle, même genre d'ambiance, là aussi des tas de journaux à disposition, dont des journaux étrangers, pratique pour les non belge.

Nourriture à base de croque, soupes, trucs de troquets...je dirais que quand l'un de ces deux bars est complet, eh bien vous pouvez aller vous installer dans l'autre.

==

11) L'Union is natuurlijk the place to be. Eén van de vele pareltjes op de Parvis, maar misschien het meest authentieke.
Ik schreef er vandaag 12/6 een stukje over op mijn blog :
hetrijkderzinnekes.blogspot.com

==

12) Vandaag er opnieuw een koffie gaan drinken na het bijgelegd te hebben met de barman waarmee ik het gisteren even aan de stok kreeg.
Doordat er weinig volk in het café was, smaakte de koffie extra goed.
Zoals gewoonlijk was het weer markt op het plein, wat voor de nodige ambiance zorgde.
Een positief punt aan het café is dat er zowel nederlandstalige als franstalige kranten zijn weer te vinden (De Morgen, De Standaard, Le Soir, La Libre Belgique,). Ik maak van mijn bezoek gebruik om die kranten snel door te nemen. Zowel de interessante artikels als de gebruikelijke onzin die erin verkocht wordt, interesseren mij.

http://www.cityplug.be/fr/Bruxelles/LULEK6YS_Sortie_Brasserie-de-l-Union.html#reviews

================

Parvis de Saint-Gilles 55
Sint-Gillisvoorplein 55
1060 Saint-Gilles
Quartier: Saint-Gilles
02 538 15 79

Horaires: lun.-dim. 8:00 - 1:00
Adapté aux enfants: Oui
Cartes de crédit acceptées: Non
Parking: Rue
Tenue vestimentaire: Décontracté
Adapté aux groupes: Oui
Ordre de prix: €
Réservations possibles: Oui
Livraison: Non
À emporter: Non
Service de restauration: Oui
Terrasse: Oui
Wi-Fi: gratuit(e)
Adapté: Donnée non disponible
Alcool: Bar complet
Bruit: Moyen
Ambiance: Donnée non disponible
Télévision: Oui
Traiteur: Non

Brasserie de l'union
http://www.brusselnieuws.be/eten-drinken/brasserie-de-l-union

Map:
https://maps.google.be/maps?ie=UTF8&cid=13525876293954098831&q=Brasserie+De+L%27Union&iwloc=A&gl=BE&hl=en

06-12-12

Pianofabriek Sint-Gillis

Pianofabriek.jpg

9/12/2012

 


 

06/12/2012

Ateliers urbains 3 BXXL

Expo / Expo's / Musea

Een interactieve groeiende tentoonstelling over de stad. + ateliers.

Pianofabriek
Fortstraat 35, Sint-Gillis
elke dag van 19 november tot 12 januari 2013

 


 

06/12/2012
Kijk mama zelfgemaakt!

Kijk mama zelfgemaakt!

Expo / Expo's / Musea

Een aansporing om naast de vermarkte paden van de belevenisindustrie te blijven wandelen. De kunstenaars en exposanten gebruiken dingen op een andere ...

Pianofabriek
Fortstraat 35, Sint-Gillis
elke week van 30 september tot 24 december 2012 elke dag behalve zondag van 10:00 tot 20:00

 


 

06/12/2012

Kunst met toekomst

Cursussen en workshops

Ga aan de slag met gerecycleerd materiaal en verschillende technieken (borduren, breien, weven, naaien... maar ook boetseren met ijzerdraad en ...

Pianofabriek
Fortstraat 35, Sint-Gillis
elke week van 15 november tot 27 juni 2013 elke dag do van 14:00 tot 17:00

 


 

 


 

 


 

20/12/2012
Come a Casa

Come a Casa

Cursussen en workshops

'Come a Casa', een warm en gastvrij culinair moment: samen maak je een wereldmaaltijd klaar en verorber je die. Op het menu: kleurrijke gerechten die ...

Pianofabriek
Fortstraat 35, Sint-Gillis
op 20 december om 9:30
5,00 EUR
op 17 januari om 9:30
5,00 EUR
op 21 februari om 9:30
5,00 EUR

 


 

06/01/2013

Café Tango

Party

De tango is een ontmoeting tussen man en vrouw, een geïmproviseerde dialoog, in een teder en heftig spel. Twee lichamen verplaatsen zich, intens en ...

Pianofabriek
Fortstraat 35, Sint-Gillis
op 6 januari om 16:00
7,00 EUR
op 3 februari om 16:00
7,00 EUR
op 3 maart om 16:00
7,00 EUR

 


 

01/02/2013

 

89 dagen 3115 uren, cartografie van het alledaagse

Expo / Expo's / Musea

Een laboratorium dat begrippen zoals werk, productie en arbeid bekijkt door het prisma van het alledaagse, het uitzonderlijke en het persoonlijke. ...

Pianofabriek
Fortstraat 35, Sint-Gillis
elke week van 1 februari tot 30 april elke dag behalve zondag van 10:00 tot 20:00

1060 Sint-Gillis

Tel. : 02-541.01.70 - Fax : 02-541.01.77 - Email : info@pianofabriek.be

http://www.pianofabriek.be http://www.agenda.be/nl/place/227628/pianofabriek.html

http://www.demorgen.be/wca_digi/zaal_detail/102/90220/Pia...