05-08-13

Exercice du bâton

1900-exercice-du-baton--canne---ecole-de-filles.jpg

Photo: 1900 - exercice du bâton, école de filles

http://la-rose-couverte.over-blog.com/pages/La_Canne_aux_19e_et_20e_siecles_Reperes_anecdotes-1676475.html

L’union fait la force…

Image

http://fr.wikipedia.org/wiki/L’union_fait_la_force

L'Exception et la règle

bertoltbrechtetpauldessau.jpg

Observez bien le comportement de ces gens :
Trouvez-le surprenant, même s'il n'est pas singulier
Inexplicable, même s'il est ordinaire
Incompréhensible, même s'il est la règle.
Même le plus petit acte, simple en apparence
Observez-le avec méfiance ! Surtout de ce qui est l'usage

Bertold Brecht, L'Exception et la règle, 1930

http://www.erudit.org/culture/nb1073421/nb1120314/19315ac.pdf

http://stabi02.unblog.fr/2011/11/

http://lesoeuvres.canalblog.com/archives/2013/07/03/27562073.html

http://fr.wikiquote.org/wiki/Bertolt_Brecht

Photo: Bertolt Brecht et Paul Dessau

Une nouvelle rumeur: 'Il a bu'

Rumeurs.il.a.bu.jpg

rumeur.jpg

04-08-13

Parcourir la France en béquilles

canne.tour.de france.jpg

Tour de France sur une jambe:
http://www.dailymotion.com/video/xk6um3_tour-de-france-su...
http://dai.ly/xk6um3

L'image peut être choquante pour les femmes qui ont trouvé l'homme parfait

02-08-13

Général de Gaulle: Vive Jackie !

J.kennedy.De.Gaulle.jpg

Paris, 2 juin 1961

Arrivés en France le 31 mai, John et Jackie ont séduit les Français, et tout particulièrement le général de gaulle qui trouve la Première dame américaine "brillante et cultivée". Il faut dire que les Parisiens n'ont pas ménagé leur enthousiasme : sur le chemin de l'aéroport, cinq cent mille personnes ont salué le couple présidentiel en proclamant "vive Jackie".

De réceptions en dîners officiels, les deux chefs d'Etats ont pu s'entretenir de sujets plus graves.

Kennedy doit rencontrer Khrouchtchev à Vienne pour tenter de résoudre le problème de Berlin. Le conseil du Général à son jeune et brillant homologue est sans ambigüité : "Tenez bon".

http://www.gaullisme.fr/45cdgkennedy.htm

http://www.europe1.fr/Culture/Jackie-Kennedy-n-aimait-pas-la-France-718169/

l’OTAN: Ce que voulait de Gaulle en 1966

charles-gaulle.jpg

L’Alliance atlantique à la recherche de nouvelles missions

En quittant le commandement militaire intégré de l’OTAN, le général de Gaulle cherchait moins à réformer l’Alliance qu’à redéployer la politique étrangère de la France en toute indépendance.
par Dominique Vidal, avril 2008
Aperçu

« La France considère que les changements accomplis ou en voie de l’être, depuis 1949, en Europe, en Asie et ailleurs, ainsi que l’évolution de sa propre situation et de ses propres forces ne justifient plus, pour ce qui la concerne, les dispositions d’ordre militaire prises après la conclusion de l’Alliance. » C’est ainsi que, le 7 mars 1966, Charles de Gaulle – réélu trois mois plus tôt président de la République, mais au suffrage universel direct, par 55 % des voix contre 45 % à François Mitterrand – annonce au président américain Lyndon Baines Johnson le retrait de Paris du commandement militaire intégré de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN, créée en 1949).

Concrètement, la France, précise le général, « se propose de recouvrer sur son territoire l’entier exercice de sa souveraineté, actuellement entamé par la présence permanente d’éléments militaires alliés ou par l’utilisation habituelle qui est faite de son ciel, de cesser sa participation aux commandements intégrés et de ne plus mettre de forces à la disposition de l’OTAN ». Certes, elle « est disposée à s’entendre avec [ses alliés] quant aux facilités militaires à s’accorder mutuellement dans le cas d’un conflit où elle s’engagerait à leurs côtés ». Bref, elle « croit devoir, pour son compte, modifier la forme de [l’]alliance sans en altérer le fond ».

Un an plus tard, c’est chose faite : le 14 mars 1967, le général américain Lyman Lemnitzer, commandant suprême des forces alliées en Europe (Saceur) et des forces américaines en Europe, préside, à Saint-Germain-en-Laye, la cérémonie de départ. La bannière étoilée, descendue et soigneusement pliée, sera hissée au nouveau siège de Casteau, près de Mons (Belgique). Au total, les Etats-Unis ont dû évacuer vingt-sept mille soldats, trente-sept mille employés et trente bases aériennes, terrestres et navales. Enfin, le 22 août, les généraux Lemnitzer et Charles Ailleret, chef d’état-major de l’armée française, signent un protocole prévoyant le maintien des forces françaises en Allemagne.

http://www.monde-diplomatique.fr/2008/04/VIDAL/15800

De Gaulle est mort

599161_general-de-gaulle.jpg

http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_de_Gaulle

http://www.linternaute.com/histoire/categorie/49/a/1/1/histoire_de_la_guerre_d_algerie.shtml

L’Etat français et la torture en Algérie

art.hommages à Henri Alleg.jpg

Les hommages à Henri Alleg

L’Etat français devrait reconnaître officiellement la torture en Algérie

19-7-2013

La disparition de Henri Alleg a suscité de nombreuses réactions et hommages en France. A commencer par celle du président de la République. «A travers l’ensemble de son œuvre, il s’affirma comme un anticolonialiste ardent» souligne François Hollande qui ajoute : «Son livre, la Question, alerta notre pays sur la réalité de la torture en Algérie. Toute sa vie, Henri Alleg lutta pour que la vérité soit dite en restant constamment fidèle à ses principes et à ses conviction.»
«Le peuple et le mouvement progressiste algérien perdent un grand ami, un grand combattant de sa cause, de celle de la liberté et de l’anti-racisme», écrit pour sa part Patrick Le Hyaric, député européen, directeur de l’Humanité, qui fait une double demande. La première est que «le meilleur hommage que pourrait lui rendre aujourd’hui même l’Etat français serait de reconnaître enfin officiellement la torture en Algérie et les crimes de guerre». La seconde demande est que «ce serait aussi d’ouvrir les archives pour qu’éclate la vérité sur le sort du jeune mathématicien Maurice Audin, arrêté la veille de l’arrestation de Henri Alleg». «Résistant à toutes les formes de domination et d’oppression, Henri Alleg a été du combat fondamental du XXe siècle pour l’émancipation du genre humain que fut la lutte anticoloniale», a déclaré Pierre Laurent, Secrétaire national du Pari communiste français. Pour sa part, Harlem Désir, Premier Secrétaire du Parti socialiste a exprimé sa «grande tristesse» en soulignant que «Henri Alleg n’aura eu de cesse de défendre l’émancipation du peuple algérien, la liberté de la presse, la dignité humaine face à la barbarie et à l’injustice».
Pour sa part le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (Mrap) «tient à rendre hommage à ce grand militant anticolonial» et souligne : «Henri Alleg, engagé dans le combat contre le racisme notamment colonial, pour l’égalité entre les hommes et les peuples, ainsi que pour la paix, l’indépendance et la démocratie en Algérie, restera dans nos mémoires comme symbole de courage et de justice.»
Des dizaines d’autres messages d’hommages ont été rendus publics, émanant du Maire de Paris, de la Ligue des droits de l’Homme, de personnalités politiques, d’avocats, d’associations, etc…

http://www.latribune-online.com/evenement/85574.html

'Henri Alleg, auteur de "La Question", est mort':
http://www.lemonde.fr/disparitions/article/2013/07/18/henri-alleg-auteur-de-la-question-est-mort_3449495_3382.html

Saint-Gilles favorise la béquille pliable

bacquille-pliante-dame.jpg

Béquille pliante modèle dame, en 4 parties, anodisée bronze, poignée en érable.

Version 2009: 290 gr, réglable de 78 à 88 cm, Ø 19 mm, encombrement 12 x 27 cm

http://www.cannes-fayet.com/canne_bequille_crochet_bois.html

29-07-13

Hercule Poirot veut se rendre à Bruxelles

Hercule.Poirot.Bruxelles.jpg

Les ingérences de la Belgique dans des Etats souverains

l’assassinat de Lumumba.jpg

davignon1.jpg

Princess Mathilde, Prince Philippe, Etienne Davignon.2009.jpg

Image

Verhofstadt.Gadaffi.jpg

Verhofstadt.Idris.Syria.jpg

En pleine guerre froide, l’ombre de la CIA a plané sur l’opération

20 juin 2013

Le service de renseignement britannique MI6 a joué un rôle dans l’assassinat du premier Premier ministre du Congo indépendant, Patrice Emery Lumumba, en janvier 1961, a révélé un Lord, David Edward Lea, dans un courrier des lecteurs de la ‘London Review of Books’ (LRB) resté presque inaperçu, selon un journal indien ‘The Hindu’.

Selon Lord Lea, l’ancienne diplomate-espionne a expliqué que si l’Occident n’intervenait pas, Lumumba aurait remis les riches ressources minérales du Congo (devenu la République démocratique du Congo) “aux Russes” (l’Union soviétique en fait).

Il y avait bien un conflit armé au Congo en 1960, les Belges y étaient impliqués, ce qui constitue une ingérence dans un Etat souverain. 

L'Oeil d'Afrique du Décembre 13, 2012 écrivait que des fils de feu Patrice Lumumba ont porté plainte au parquet fédéral en Belgique avec constitution de partie civile, contre une douzaine de survivants, des policiers, des politiciens et des fonctionnaires. Parmi ceux-ci, seulement huit vivent encore. L’un d’eux serait Jacques Brassinne, diplomate belge au Katanga en 1961. Les autres noms qui apparaissent sont ceux d’Etienne Davignon, alors jeune diplomate, et Charles Huyghé, à l’époque chef de cabinet du ministre de la Défense katangais.

http://www.lalibre.be/actu/international/la-grande-bretag...

===

Photos: 

1) L'arrestation de Premier Patrice Lumumba 

2) Etienne Davignon 

3) Etienne Davignon et Prince Philippe de  Belgique 

4) Etienne Davignon, Jacques Delors ('Notre Europe') et  Guy Verhofstadt (Verhofstadt est le  Président de l'Alliance des  Démocrates et des Libéraux au Parlement européen qui a plaidé pour une intervention de l'OTAN en Libye et la Syrie. Verhofstadt a remplacé Etienne Davignon dans la holding belge Sofina (du pétrole et du gaz, des plates-formes pétrolières)

5) Verhofstadt avec le dirigeant libyen Kadhafi qui a été éliminé par l'Occident. Verhofstadt a plaidé de façon théâtrale au Parlement européen pour l'intervention de l'OTAN en Libye et en Syrie.

6) Le Chef de la soi-disant «Armée syrienne libre» Gen Salim Idris s'adressent aux médias après avoir discuté de la situation en Syrie avec Guy Verhofstadt, à droite, au Parlement européen à Bruxelles, le 6 Mars 2013. Verhofstadt exigeait pour 'la fourniture d'armes lourdes à Idris' (un certain nombre de rapports indiquent que ces armes étaient déjà livrés)