20-08-13

Fatigue chronique et muscles

been 52.jpg

Le syndrome de fatigue chronique

Bien que ce syndrome, appelé également fibromyalgie, ne soit pas unanimement reconnu dans les milieux scientifiques et médicaux, celui-ci peut être confondu avec un syndrome de stress pathologique puisque les symptômes physiques se superposent (fatigue et douleurs musculaires) et que de plus en plus on considère que le stress est un facteur étiogénique du syndrome de fatigue chronique. Il se différencie cependant du stress pathologique par l’intensité de la fatigue qui est particulièrement invalidante et par les douleurs musculaires et articulaires importantes.

Actuellement, les cliniciens se rallient aux critères de FUKUDA pour diagnostiquer cette maladie. A savoir

  • Une fatigue cliniquement évaluée, inexpliquée, persistante ou récurrente rapportée par le patient lui-même, et ce durant six mois d’affilée ou plus ; d’apparition récente ou dont le début est bien défini ; qui n’est pas le résultat d’un effort constant ; sans amélioration significative par le repos et dont résulte une baisse sensible du précédent niveau d’activité professionnelle, scolaire, social ou personnelle

  • La présence simultanée de manière persistante ou récurrente, durant six mois d’affilée ou plus, d’au moins quatre symptômes suivants, symptômes non observés avant le début de la fatigue :

    • Baisse de mémoire à court terme ou de la concentration rapportée spontanément, baisse suffisamment significative pour diminuer de manière évidente le niveau antérieur des activités professionnelles, scolaires, sociales ou personnelles

    • Maux de gorge

    • Ganglions cervicaux ou axillaires sensibles

    • Douleurs musculaires

 

De commentaren zijn gesloten.