17-07-13

Paul Verlaine, Bruxelles 1873

Art.Paul Verlaine.café La Source.1890.jpg

Rapport

À Monsieur le Commissaire en chef de police.

Vers huit heures du soir, l’agent Michel de la 2è division amène au bureau le sieur Verlaine paul [sic], homme de lettres, né à Metz la 30 mars 1844, en logement rue des brasseurs 1, depuis 4 jours venant de Londres, qu’il a arrêté rue du Midi sur la réquisition du sieur Rimbaud arthur [sic], homme de lettres, né à Charleville (France) le 20 octobre 1854, en logement rue des brasseurs 1 depuis deux jours venant également de Londres, lequel déclare qu’il a été blessé au bras gauche d’un coup de revolver que lui a tiré vers deux heures, son ami Verlaine dans la chambre qu’ils occupent rue des brasseurs, qu’il s’est rendu ensuite se faire panser à l’hôpital St Jean, accompagné de Verlaine et de la mère de ce dernier, et sont revenus tous ensemble au logement précité, il n’aurait pas porté plainte de cette blessure, si Verlaine ne s’était pas opposé à son départ, mais se voyant poursuivi par Verlaine qui était toujours porteur de son revolver et craignant d’être tué par lui il avait réclamé le secours de l’agent de police.
J’ai saisi le revolver qui est encore chargé, à la suite de mon instruction Verlaine a été écroué au dépôt communal et mis à la disposition de Monsieur le procureur du Roi.

Bruxelles, le 10 juillet 1873.
[Signature illisible]

http://www.brussel.be/artdet.cfm?id=7921

Paul Verlaine. Photographie prise au café La Source vers 1890.

De commentaren zijn gesloten.