05-07-13

Le Dillens: Lettre ouverte – Maire Saint-Gilles

sint.gillis.Dillensplein.jpg

Saint.Gilles.parvis.jpg

La place Dillens était jusqu'à récemment un quartier populaire avec des bancs pour les passants.

Mais depuis une semaine, la terrasse du nouveau café Le Dillens occupe presque d'un quart de la place ce que détruit l'atmosphère rustique de la place Dillens.

---

La lettre de protestation en néerlandais, dirigée au département de la Sécurité, Hygiène et Environnement de la commune de Saint-Gilles:
http://brusselbruxellesbrussels.skynetblogs.be/archive/2013/07/05/le-dillens-open-brief-aan-burgemeester-sint-gillis.html

Photos1) La place Dillens  2) Le Parvis de Saint-Gilles avec les terrasses gonflées.

Commentaren

Je tape Dillens dans Google
Surprise
Une lettre ouverte...
Moi aussi je suis citoyenne Monsieur et je vais prendre la parole afin de m'exprimer, tout comme vous, sur une situation qui ne me regarde pas. (Tout comme vous je n'habite pas le quartier):

Je ne vous comprends pas Monsieur,
J'essaye et pourtant je n'arrive pas à trouver la moindre raison qui argumenterait cette lettre ouverte Monsieur.
A part évidemment si vous êtes animé par une certaine amertume, un manque de trucs spannend dans votre vie ou encore si vous vous nourrissez de sang chaque matin.
Personnellement, je ne connaissais pas la place Dillens et ses alentours avant qu'on me propose d'aller boire un verre, après le boulot, sur une magnifique terrasse.. Parce qu'il s'agit bien de cela Monsieur, ce café colore le quartier, l'anime et c'est en partie grâce à cette magnifique terrasse tellement sympa.
De nos jours, les gens sont vite agacés, ennuyés, ... Les gens râlent tout-le-temps.
Parmis eux, si j'ai bien compris, un groupe d'amis tente le pari fou (au vu des temps de crise dans lesquels nous sommes plongés continuellement) d'ouvrir un café...
Et vous Monsieur, vous les sabotez, vous utilisez votre droit de citoyen et vous en abusez. Vous n'habitez même pas sur la place Dillens.
Bref votre lettre ouverte et vulgaire et pleine d'hypocrisie.
La place dont vous parlez, pour le peu de fois où j'y suis passée, était le lieu
magique de quelques ivrognes bien sympathiques et de millier de chiens venus
déféquer dans ce petit coin de paradis.

Je ne vous aime pas beaucoup Monsieur,

Bien à vous,

Kaffi

Gepost door: Kaffi | 18-07-13

Reageren op dit commentaar

De commentaren zijn gesloten.