23-06-13

'Défense' : L'ambition européenne de la France

France.soldatiguerra.jpeg


Seuls cinq États membres de l’UE avaient envoyé des avions de combat lors de l’opération l’OTAN en Libye en 2011...

le 29 Avril 2013

A l'occasion de la sortie du Livre blanc sur la défense nationale et la sécurité, Nicole Gnesotto et Sophie-Caroline de Margerie nous font part de leurs réflexions sur l’avenir de la défense nationale et l’ambition de la France en matière de défense européenne, en répondant à six questions :

1 - Compte tenu des coupes budgétaires drastiques qui s’annoncent pour la prochaine Loi de programmation militaire 2014 - 2020, quelle hiérarchisation des priorités françaises propose le Livre blanc en matière d’intervention externe ? Quelle est la vision des intérêts français qui s’en dégage ?

2 - Dans quelle mesure pensez-vous que cette réduction des capacités va affecter l’influence de la France en Europe, à l’OTAN et au Conseil de Sécurité de l’ONU ?

3 - Le Livre blanc de 2008 est fréquemment évoqué par les partenaires européens comme une référence. Serait-il possible de rédiger un Livre blanc européen de ce type et quelle serait sa valeur ajoutée ?

4 - Seuls cinq États membres de l’UE avaient envoyé des avions de combat lors de l’opération l’OTAN en Libye en 2011 et l’intervention au Mali montre à nouveau des Européens très divisés sur l’usage de la force dans les opérations externes. L’ambition européenne en matière de sécurité et de défense est-elle vouée à se limiter aux interventions civilo-militaires ?

5 - Quelles seront les conséquences du redéploiement des capacités américaines en Asie et de la volonté de Washington de voir les Européens assumer davantage la sécurité de la région ? Peuvent-ils aider les Européens à rendre plus cohérent le développement de la Politique européenne de sécurité et de défense avec leur engagement dans l’OTAN ?

6 - Alors que le Conseil européen de décembre 2013 sera consacré au développement de la Politique de défense et de sécurité commune, François Hollande s’est dit favorable au franchissement d’une nouvelle étape. Comment préparer au mieux cette échéance et sur quels enjeux les chefs d’États et de gouvernement devraient-ils en priorité se concentrer (de réels efforts de pooling & sharing, un rapprochement industriel, etc.) ?

http://www.notre-europe.eu/011-15945-Defense-L-ambition-europeenne-de-la-France.html